ZIP 1997

Plastique translucide, acier, bois, moquette
H235/L162/P1365cm
Offenes Kulturhaus, Linz, Autriche


Cette œuvre est la conséquence de mes observations sur la structure du lieu, les accès, le sol, les fenêtres. En observant la salle à toutes les heures de la journée, j’ai remarqué combien la lumière y était mouvante. La sculpture correspond à l’expérience de la traversée des corridors – soustraits à la salle d’exposition ; du passage de la lumière filtrée à la lumière crue et fugitive, des détails flous à l’énumération de la réalité, de l’échelle des corps en mouvement dans les corridors à celle des corps en mouvement dans la salle : transparence ou opacité. À chaque passage, on doit sans cesse réajuster sa perception, se remettre en harmonie avec ce qui nous entoure.